Mon année sagasphérique 2016

image

Oui je suis en retard pour faire un retour sur l’année passée.

J’ai parlé sur Senscritique de mon année filmique 2016 en faisant la liste de ses films que j’ai vu, avec mes commentaires à ce sujet. Mais puisque je suis créateur de sagas mp3 autant que je mentionne aussi ces dernières pour leur faire honneur, et aussi pour ne pas laisser tristement mourir ce blog. Il se trouve que je n’en aurai pas beaucoup à mentionner pour quelques raisons : D’abord je m’y retrouve de moins en moins dans les productions audio actuelles. Je deviens de plus en plus exigeant, si l’amateurisme se ressent trop pour que je prenne l’histoire au sérieux je décroche. Ce qui en découle c’est que j’ai tendance à moins facilement donner leur chance aux nouveaux et à me contenter des valeurs sûres, ce qui n’est pas une bonne pratique. Il faut également mentionner que j’ai peut-être accordé moins de temps aux sagas d’une manière générale dans ma vie, d’ailleurs je n’ai toujours pas écouté Pantoche & Danger alors que ça pourrait me plaire. Enfin j’ai acquis une très sale habitude : écouter les sagas en lisant autre chose sur Internet. Je surestime beaucoup trop ma capacité à rester concentré. Du coup je me retrouve à écouter, à me retrouver paumé au milieu par ma faute et à abandonner sans laisser de commentaire comme un malpropre. C’est pas bien. Tout cela fait que je retiens peu de choses de cette année sagasphérique, ce qui ne veut pas dire qu’il n’y avait rien de bien.

Passons maintenant à quelques sagas mp3 que je souhaite mentionner pour résumer ce que j’ai préféré de 2016.

 Docteur Bonobo Show
image

Je triche largement car cette série a démarré en 2015 et se poursuit cette année. Mais je tiens à la mentionner car elle a fini par faire naître en moi une routine plaisante. La routine de découvrir régulièrement un court épisode à la Kaamelott sur ce génie du mal empêtré au milieu de ses sous-fifres incompétents mais attachants dans leur bêtise. Les épisodes sont très homogènes en qualité et le jeu des acteurs est très enjoué, je ne ris pas forcément aux éclats mais je m’amuse bien. On en est à la 2e saison (plus un spin-off) et cette série me plaît beaucoup, je vous recommande de la siroter.

Gobbledygook

image

Il s’agit d’un livre audio sur un écrivain qui tombe sur un mystérieux livre doté d’une conscience propre. Ce dernier possède de curieux pouvoirs et des histoires aussi fascinantes que glauques. Le narrateur va se retrouver lié à ce livre démoniaque qui pourrait améliorer sa vie, mais qui risque surtout de la détruire. On est ici dans de l’horreur soft à la Lovecraft, disons qu’il s’agit plus d’une ambiance oppressante que d’un délire gore. C’est bien écrit, la narration coule de source et l’auteur accroche bien son public.

CINQ

image

Scénarisé par François TJP et Richoult et réalisé par ce dernier. C’est un one-shot de 20mn sur un spationaute qui s’est fait emporter dans l’espace et se retrouve donc tout seul avec sa réserve d’oxygène qui diminue. Il s’agit ici d’un travail d’ambiance et de jeu d’acteur, on va se laisser porter par un DestroKhorne très impliqué dans son rôle. Il porte toute la fiction sur ses épaules, bien aidé par une réalisation très immersive et par la partition de Niala’Kil. Du bon travail qui fait plaisir aux oreilles. Notez que François TJP démarre très fort cette année 2017 avec sa dernière fiction, Spelaion, que je recommande chaudement aux amateurs de spéléologie et de sound-design.

Milhana

image

La saga Milhana a démarré en 2010 et vient de se terminer fin 2016. Une saga qui aura donc duré plus de 6 ans s’achève, et ça fait toujours quelque chose. Milhana raconte comment Mateo va se rendre physiquement dans un MMORPG à échelle humaine, comme Sword Art Online. Découvrant les règles de ce monde, il va se rendre compte que quelque chose cloche avec sa programmation et va se retrouver embarqué dans une aventure qui le dépasse. Ne vous fiez pas à ce synopsis a priori banal, la saga en a sous le capot. Déjà par sa réalisation magistrale, agrémentée de bugs sonores volontaires lors des moments où la tension est trop forte même pour le jeu. Ensuite pour ses musiques, composées par l’auteur. Enfin pour son scénario finalement classique mais bien mené et ambitieux à notre échelle d’amateur. La SF française qui claque vraiment c’est pas la saison 4 du Visiteur du Futur, c’est Milhana.

Pépins sous le sapin

image

C’est un peu abusé car cette saga est assez private joke du Netophonix et en plus j’y ai participé. Mais c’est mon année 2016, je fais ce que je veux. Ce feuilleton quotidien m’a fait sourire et parfois rire, j’ai retrouvé des voix que je n’avais plus entendues depuis longtemps et j’ai baigné dans une sympathique atmosphère familière. Ce projet s’est très bien déroulé et demeure l’un de mes meilleurs souvenirs de cette année.

Maintenant que j’ai parlé des créations qui m’ont plu, je vais conclure en parlant de mes propres activités de cette année. Déjà j’ai enfin sorti Enchaînés, dont le script était écrit depuis Mars 2015 et dont l’idée me hante depuis 2014. C’est d’ailleurs la première fois que j’utilise Reaper pour un projet de plus de 3mn, c’est bon de quitter enfin Audacity pour gagner en confort et en possibilités. Encore mieux : je me suis fait ce site que j’aurai dû sortir depuis des années, depuis mes premières créations en 2009 en fait. Voilà une arlésienne qui est terminée, et ça fait du bien. Enfin j’ai participé en tant qu’acteur et réalisateur à la saga communautaire de Noël Pépins sous le sapin citée plus haut. C’est à peu près tout pour mes activités, j’ai été aussi feignant que d’habitude cette année. Mais les idées ne s’arrêtent de me trotter dans la tête, il suffirait que je me bouge pour les développer par écrit au lieu d’attendre éternellement que l’inspiration me décrive toute seule la suite comme un Deus Ex Machina. Avant c’était simple, je bossais pour des occasions qui imposaient une deadline et cette dernière me motivait pour arrêter de procrastiner. Même pour Enchaînés j’ai fonctionné comme ça. On verra si 2017 change quelque chose.

Laisser une Réponse





Je suis Thetchaff, créateur de fictions audio, majoritairement tourné vers le thriller. J'ai quelques histoires à vous raconter qui ne nécessiteront pas d'images, car le son s'avère être un outil bien assez puissant pour se suffire à lui-même.
itunes itunesitunesitunes